Titre 1

 L'Objet de BETON D'OR (créé en janvier 2019)

Soutenir et développer les actions d’intérêt général à caractère culturel et artistique afin de conserver

et assurer la pérennité du patrimoine architectural  de LA GRANDE MOTTE.

Béton d’or, fonds de dotation créé à l'initiative de donateurs privés, s'est donné pour mission de solliciter

un réseau de mécènes,  afin de réunir les fonds nécessaires à ces opérations d’intérêt public.

 BETON D'OR en action !

Une simple promenade le long de l'avenue Robert FAGES montre combien les attaques du temps qui passe 

ont altéré les  structures de la "NAVIGARDE".

Toutes sont touchées. Certaines, plus gravement que d’autres. Elles vont irrémédiablement vers une ruine et une perte complète si une intervention, dans un court délai, n’est pas entreprise pour arrêter la dégradation et en assurer la pérennité.

 

Œuvres du sculpteur Albert Marchais à qui elles ont été commandées, en 1974, par l’architecte en chef Balladur pour donner à sa ville, qui n’avait pas de passé, une histoire à raconter au présent et un avenir à construire.

Elles sont le témoignage d’une conception humaniste un peu utopique de l’urbanisme des 30 glorieuses.

Ce sont des éléments significatifs du label XX ème siècle. 

Aujourd'hui, depuis l'histoire du IX ème siècle à celle de nos jours, quel beau cheminement pour une

"Architecture contemporaine remarquable".

 

La sauvegarde de la NAVIGARDE est une opération d’Intérêt public.

 

Réflexion du Président de Béton d'OR.

 

Depuis plus d'un an, nous traversons une période inhabituelle, soudaine, inattendue et difficile, dont les incidences vont continuer à se développent et même si nous pouvons envisager le bout du tunnel nous ne savons pas exactement  quand.

Nous tenons tout d'abord à remercier tous ceux qui ont pris soin de nous : ceux du monde médical, pour nous soigner, pour nous vacciner mais aussi ceux qui ont permis à notre pays de vivre et de faire face aux diverses situations dans des conditions parfois extrêmement difficiles et en se mettant eux-mêmes en danger et qui poursuivent leur engagement.

Nous nous associons à la peine de tous ceux qui sont dans le chagrin du fait de la maladie ou de la perte d'un proche : parent ou ami. Nous les assurons de notre compassion.

La vie va tenter de reprendre ses droits, le pays son rythme avec beaucoup d'incertitudes, d'hésitations, de prudence. Les stigmates resteront moralement profonds et quant à la question économique, les plaies sont à vifs.

Le covid et ses variants sont toujours à l'affût. Il va falloir vivre avec eux, les combattre, continuer à inventer, innover, réadapter.

Le projet que nous avons initié est confronté à cette réalité que nous devons affronter. Nous devons nous battre car nous avons le devoir de mener notre projet à son terme, ne serait ce que pour honorer ceux qui nous ont déjà fait confiance mais aussi pour La Grande Motte.

Depuis un an, nous avons décidé  de temporiser notre action mais maintenant repartons, avançons sans froisser, lentement, surement.

J'ai souvent fait mienne cette maxime de Guillaume  1er  d'Orange Nassau dit le "Taciturne" :

"Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer."

 Il nous faudra peut-être un peu plus de temps mais nous réussirons, je le sais, j'en ai la conviction.

Bien évidemment, nous y associerons tous ceux qui viendront nous soutenir.

IMG_20200417_0001_en_20_10.jpg